French (Fr)English (United Kingdom)

DPC NEWS : un site d'information sur le ressuage et la magnétoscopie

DPC

Rechercher

mod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_counter
Visites depuis Avril 2008

Inscrivez-vous

DPCNews


Recevoir du HTML ?

DPCNews 054 - Limites des techniques supposées remplacer PT et MT / Réutilisation du pénétrant qui s’égoutte / Idées fausses et pulvérisation électrostatique du pénétrant

Imprimer
Envoyer
Écrit par Administrator
Samedi, 12 Janvier 2013 13:22

Février 2013

Avertissement :
Il est possible qu’en fonction de l’antivirus et/ou du filtre antipourriel que vous utilisez, une alerte signalant un message douteux s’affiche sur votre écran, lorsque vous ouvrez le courriel de cette DPCNewsletter.

Si vous n’avez pas confiance ou si vous avez un doute, ou si votre serveur refuse d’ouvrir ce courriel, vous pouvez lire cette DPCNewsletter et tous les articles, anciens et nouveaux, directement sur notre site Internet en suivant ce lien.

Nous vous recommandons d'entrer l'adresse du site dans vos "Favoris", l'accès en est facilité.

Notre DPCNewsletter mensuelle attire votre attention sur les articles publiés simultanément sur notre site Internet ou vous rappellera certains articles déjà publiés (chacun d’entre eux est encore disponible et certains d’entre eux ont été actualisés !) sur les mêmes sujets que ceux traités dans les nouveaux articles.

Bonne lecture.

Voici les articles que vous pouvez lire ce mois-ci sur notre Site Internet :

Dans la rubrique "Édito"

Quelques limites des techniques supposées remplacer le ressuage et la magnétoscopie

Un certain nombre de techniques ont été suggérées pour remplacer le ressuage (PT) et la magnétoscopie (MT).
Nous allons vous montrer que toutes ces techniques prétendues alternatives ont leurs propres limites pour la détection de discontinuités de surface.

Lire la suite dans l'article
Sur notre site Internet.

Dans la rubrique "Informations"

La réutilisation du pénétrant qui s’égoutte des pièces

Le ressuage est très similaire aux autres méthodes de contrôle non destructif (CND) : des Niveaux 3 peuvent parfois se poser bien des questions à propos de la bonne manière d’utiliser l’équipement/les produits.
L’une de ces questions est plutôt intéressante :
"Est-ce une bonne idée de récupérer le pénétrant qui s’égoutte des pièces pour le réutiliser ?"
Le simple fait de poser cette question peut créer un doute dans votre esprit.

Lire la suite dans l'article
Sur notre site Internet.

Dans la rubrique "Surprenant mais Véridique"

Quelques idées fausses concernant la pulvérisation électrostatique du pénétrant

À partir de 1965, lorsque la pulvérisation électrostatique a commencé à être utilisée pour l’application des produits de ressuage, plusieurs avantages avaient été attribués à cette technique d’application.
Un certain nombre d’entre eux reposaient sur des idées fausses.

Lire la suite de cette histoire
Sur notre site Internet.

Par ailleurs, l'article suivant a été actualisé :

Dans la rubrique "Informations"

Textes sur le ressuage
Lexique PT


Nous, Pierre CHEMIN et Patrick DUBOSC, accueillons tout commentaire, toute idée. Si vous avez quelques exemples que vous souhaiteriez voir discutés ici, veuillez nous fournir, s'il vous plaît, toutes les indications utiles. Si vous exigez la confidentialité, nous modifierions les lieux, les noms et quelques paramètres pour empêcher d’identifier la source d’information.
Néanmoins, nous sommes convaincus que notre site peut être une sorte de soupape de sécurité : le but N'EST PAS de viser telle ou telle Société, ou tel ou tel auditeur ; mais c’est toujours afin que les utilisateurs réfléchissent et se posent des questions, les vraies, à eux et aux autres.

Nous pouvons également fournir un conseil, là encore, à titre confidentiel si nécessaire, n'hésitez pas, s’il vous plaît, à nous poser des questions, pour alimenter notre base de données, concernant : les Fiches de Données de Sécurité (FDS), l'environnement, un nom chimique que vous ne comprenez pas, une gamme de ressuage dont vous avez entendu parler, etc.
Nous avons une multitude d'exemples, certains ne figurant dans aucune spécification/norme, qui permettent la détection de discontinuités, lorsque "les procédés courants ou habituels" ne permettent pas la détection de ces discontinuités.

Mis à jour ( Samedi, 12 Janvier 2013 13:38 )