French (Fr)English (United Kingdom)

DPC NEWS : un site d'information sur le ressuage et la magnétoscopie

DPC

Rechercher

mod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_counter
Visites depuis Avril 2008

Inscrivez-vous

DPCNews


Recevoir du HTML ?

DPCNews 058 - Les éprouvettes de sauvegarde et leur futur / Éclairement énergétique UV-A élevé en cabine d'examen / Comment berner des utilisateurs de produits de CND

Imprimer
Envoyer
Écrit par Administrator
Dimanche, 12 Mai 2013 10:54

Juin 2013

Avertissement :
Il est possible qu’en fonction de l’antivirus et/ou du filtre antipourriel que vous utilisez, une alerte signalant un message douteux s’affiche sur votre écran, lorsque vous ouvrez le courriel de cette DPCNewsletter.

Si vous n’avez pas confiance ou si vous avez un doute, ou si votre serveur refuse d’ouvrir ce courriel, vous pouvez lire cette DPCNewsletter et tous les articles, anciens et nouveaux, directement sur notre site Internet en suivant ce lien.

Nous vous recommandons d'entrer l'adresse du site dans vos "Favoris", l'accès en est facilité.

Notre DPCNewsletter mensuelle attire votre attention sur les articles publiés simultanément sur notre site Internet ou vous rappellera certains articles déjà publiés (chacun d’entre eux est encore disponible et certains d’entre eux ont été actualisés !) sur les mêmes sujets que ceux traités dans les nouveaux articles.

Bonne lecture.

Voici les articles que vous pouvez lire ce mois-ci sur notre Site Internet :

Dans la rubrique "Édito"

Ressuage et éprouvettes : les éprouvettes de sauvegarde et leur futur

De nombreuses spécifications, en aérospatial, exigent que les chaînes de ressuage soient vérifiées à chaque changement d’équipe, chaque jour, chaque fois qu'elles sont mises en service, etc.

Lire la suite dans l'article
Sur notre site Internet.

Dans la rubrique "Informations"

Un niveau plus élevé d’UV-A en cabine peut-il permettre de contrebalancer un niveau élevé de lumière visible ?

Voici une question posée par un utilisateur de pénétrants fluorescents :
"J’utilise des sources UV-A donnant un rayonnement énergétique de 15 000 µW/cm², bien supérieur au minimum requis de 1000 µW/cm². Comme un éclairement lumineux maximum de 20 lx est toléré pour ce minimum requis, puis-je avoir 30 lx quand j’utilise 15 000 µW/cm² ?"
Cet article présente quelques raisons techniques qui expliquent pourquoi cette idée est inexacte.

Lire la suite dans l'article
Sur notre site Internet.

Dans la rubrique "Surprenant mais Véridique"

Comment berner des utilisateurs de produits de CND

L'un de nous, en 1973, conçut un solvant très efficace, exempt d’halogènes, pour le dégraissage avant application du pénétrant. Il peut également être utilisé pour de nombreuses autres applications.
Ce dégraissant rencontra un succès impressionnant dans l'industrie nucléaire française, grâce à ses propriétés uniques.
Une dizaine d'années plus tard, un utilisateur important, très en colère, nous passa un coup de fil :
"Monsieur, plusieurs jours après avoir contrôlé par ressuage le carter d’une pompe primaire, sans problème, nous avons été avisés que quelqu’un d’autre avait vu, à l’œil nu, une fissure dans la zone contrôlée. Nous avons lancé une enquête, et nous soupçonnons fortement votre dégraissant d’être le coupable !"

Lire la suite de cette histoire
Sur notre site Internet.

Par ailleurs, les articles suivants ont été actualisés :

Dans la rubrique "Édito"

Éditorial - Février 2013, Quelques limites des techniques supposées remplacer le ressuage et la magnétoscopie.

Dans la rubrique "Informations"

Textes sur le ressuage
Lexique PT
Historique du ressuage
Pénétrants exempts d’hydrocarbures

Textes sur la magnétoscopie
Lexique MT
Historique de la magnétoscopie

Nouveauté

Ressuage - Manuel de cours niveaux 1, 2 et 3

ISBN : 978-2-36233-057-5
Édition 2013, revue et corrigée par Patrick DUBOSC et Pierre CHEMIN.
L'indispensable manuel de cours destiné aux opérateurs de CND qui souhaitent obtenir une qualification de niveau 1, 2 ou 3 en ressuage. L'ouvrage de référence rédigé, dans le cadre du Programme Européen de Formation pour la Qualification du Personnel END, sous l’égide de la Confédération Française pour les Essais non Destructifs (COFREND), de la Deutsche Gesellschaft für Zerstörungsfreie Prüfung (DGZfP), du British Institute of Non-Destructive Testing (BINDT) et de l’Asociación Española de Ensayos No Destructivos (AEND).

Disponible sur le site de la COFREND
En suivant ce lien.


Nous, Pierre CHEMIN et Patrick DUBOSC, accueillons tout commentaire, toute idée. Si vous avez quelques exemples que vous souhaiteriez voir discutés ici, veuillez nous fournir, s'il vous plaît, toutes les indications utiles. Si vous exigez la confidentialité, nous modifierions les lieux, les noms et quelques paramètres pour empêcher d’identifier la source d’information.
Néanmoins, nous sommes convaincus que notre site peut être une sorte de soupape de sécurité : le but N'EST PAS de viser telle ou telle Société, ou tel ou tel auditeur ; mais c’est toujours afin que les utilisateurs réfléchissent et se posent des questions, les vraies, à eux et aux autres.

Nous pouvons également fournir un conseil, là encore, à titre confidentiel si nécessaire, n'hésitez pas, s’il vous plaît, à nous poser des questions, pour alimenter notre base de données, concernant : les Fiches de Données de Sécurité (FDS), l'environnement, un nom chimique que vous ne comprenez pas, une gamme de ressuage dont vous avez entendu parler, etc.
Nous avons une multitude d'exemples, certains ne figurant dans aucune spécification/norme, qui permettent la détection de discontinuités, lorsque "les procédés courants ou habituels" ne permettent pas la détection de ces discontinuités.

Mis à jour ( Lundi, 13 Mai 2013 17:49 )