French (Fr)English (United Kingdom)

DPC NEWS : un site d'information sur le ressuage et la magnétoscopie

DPC

Rechercher

mod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_counter
Visites depuis Avril 2008

Inscrivez-vous

DPCNews


Recevoir du HTML ?

Juin 2010 - Un Américain à Paris… qui aime Paris au mois de mai

Imprimer
Envoyer
Écrit par Administrator
Mardi, 01 Juin 2010 16:17

Le 22 mai 2010, nous avons eu le grand plaisir d’accueillir un éminent expert en ressuage: William E. MOOZ, âme très active de Met-L-Chek, entreprise californienne de réputation mondiale - au moins dans le monde du ressuage. Bill MOOZ a tenu à nous rendre visite, et nous l’en remercions vivement.

Le mois prochain, nous ne manquerons pas l’occasion de publier le compte rendu de nos entretiens avec lui sur notre site Web.

Notre article publié dans la revue materials Evaluation

Comme annoncé le mois dernier dans notre éditorial, notre article intitulé : "MT/PT Units. Follow the Rules and Stop the Mess!”.(ndlr : Unités de mesure et grandeurs physiques en MT/PT : arrêtez le massacre !) a été publié dans la revue Materials Evalutation (Volume 68, Numéro 5, Mai 2010), la revue mensuelle de l’ASNT (American Society for Nondestructive Testing).

C’est avec l’autorisation de Materials Evaluation© American Society for Nondestructive Testing que nous publions cet article sur notre site Web, accompagné de la version française. Cette version française était la version originelle de cet article. La version anglaise a été éditée pour publication. Nous publierons la version française dans son intégralité : elle est donc un peu plus longue.

Le printemps est de retour avec les hirondelles, mais pas toutes seules…

Une fois de plus, cela devient une vraie manie, un programme de recherche sur une période de 36 mois vise à remplacer à la fois le ressuage et la magnétoscopie par les ultrasons. En fait, ce programme se limiterait au contrôle des soudures.

Le prétexte est que le ressuage et la magnétoscopie seraient des méthodes relativement polluantes, tout en passant sous silence l’existence des installations de traitement et de recyclage des effluents provenant du ressuage, et l’utilisation croissante des produits indicateurs à base aqueuse en magnétoscopie.

Pourquoi vouloir discréditer ces deux méthodes de CND en y associant le symbole de la tête de mort, comme cela figure sur la lettre d’information de l’un des participants au projet ?

Réponse : effrayer à tort les lecteurs, car les fournisseurs réputés de produits PT et MT ne commercialisent pas de produits assujettis à un tel étiquetage.

Sous prétexte que les voitures et les avions polluent notre environnement, peuvent-ils être avantageusement remplacés par :
• La voile, l’aviron ou le pédalo pour aller de Paris à New-York et vice versa ?
• Le vélocipède pour aller de Paris à Pékin et vice versa ?

Cela nous ramène au milieu des années 90, lorsque l’ACFM (Alternative Current Field Measurement) est apparu sur le marché pour la détection des fissures dans les structures soudées.Certains pensaient que l’ACFM allait remplacer la magnétoscopie.

Pourtant, certains utilisateurs de l’ACFM achetèrent même des aimants permanents. Devinez pourquoi faire ?

Ce nouveau programme d’étude signifierait-il que l’ACFM n’a pas atteint son objectif et que le nouveau programme le fera ?

Nous n’en sommes pas certains !

De toute façon, l’utilisation d’appareils complexes, encombrants, avec une électronique embarquée sujette aux bugs, pourra être envisagée sur des équipements lourds, ou pour des contrôles en série. Mais comment remplacer les trois générateurs d’aérosols suffisant dans nombre de cas pour du contrôle de soudure sur site ? Comment remplacer un électroaimant et un générateur d’aérosol de liqueur magnétique ? Quoi de plus simple, dont l’efficacité est connue, dont les limites aussi sont bien connues ?

Et même pour des contrôles en série, la souplesse du ressuage fluorescent, contrôlé par un opérateur humain, ne pourra être remplacée par des machines qui devront être réglées pour chaque pièce différente, chaque rayon de courbure.

Chaque méthode de CND a sa place. La preuve, depuis plus de quarante ans qu’on prédit la fin du ressuage… c’est d’ailleurs le sujet d’une conférence, écrite conjointement par nous deux, qui sera présentée à Moscou en juin 2010, lors de la 10e Conférence Européenne sur les END.

Rendez-vous en mai 2013 sur notre site Web pour voir le résultat!

Références

(*) Titre en référence à une œuvre symphonique du compositeur américain George Gershwin inspirée de son séjour à Paris dans les années 1920 et à la comédie musicale qui sortit en 1951 avec comme acteurs principaux : Gene Kelly, Leslie Caron, Oscar Levant, Georges Guétary et Nina Foch.

(**) ‘‘J’aime Paris au mois de mai’’, chanson composée en 1964 par Charles Aznavour et Pierre Roche.

Mis à jour ( Jeudi, 19 Mai 2011 13:31 )