French (Fr)English (United Kingdom)

DPC NEWS : un site d'information sur le ressuage et la magnétoscopie

DPC

Rechercher

mod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_counter
Visites depuis Avril 2008

Inscrivez-vous

DPCNews


Recevoir du HTML ?

Juin 2012 - Lumière blanche vs Lumière visible (Complément)

Imprimer
Envoyer
Écrit par Administrator
Samedi, 05 Mai 2012 14:17

Dans notre éditorial(1) d’octobre 2011, publié sur notre site Internet, nous avions attiré l’attention de nos lecteurs sur l’utilisation des termes "lumière blanche" et "lumière visible" qui, bien que n’ayant pas la même signification, étaient souvent utilisés l’un à la place de l’autre.
Pour illustrer notre propos, nous avions cité quelques exemples typiques, puisés dans des documents, des réunions, des conférences, des documents de formation, etc. prouvant cette confusion permanente.

William E.MOOZ(2) nous a rendu compte qu’il avait reçu un exemplaire du manuel annuel de la région 16 (qui est la zone nord-ouest des États-Unis d’Amérique) de l’ASNT (American Society for Nondestructive Testing). En page 13 de ce livre, est mentionné le fait que nous avions précisé la définition de la lumière blanche et de la lumière visible, et l’adresse de notre site Internet a été communiquée pour que les lecteurs puissent accéder à notre Newsletter.
En effet, cet éditorial faisait également partie de notre Newsletter(3) que nous avions envoyée aux lecteurs inscrits pour la recevoir.

Bien entendu, nous sommes fiers et honorés que certaines de nos idées soient reprises par nos amis américains avec lesquels, soit dit en passant, nous entretenons d’excellentes relations.
En effet, nos échanges suivis et fréquents sont très précieux, très enrichissants pour nous tous.

Bien entendu, il subsiste quelques divergences, telles que :

• L’utilisation du terme "lumière noire" au lieu de "rayonnement ultraviolet (UV-A)"(4).

• L’utilisation du "gauss (G)", au lieu de "l’ampère par mètre (A/m)" comme unité de l’intensité du champ magnétique(5) (6). Rappelons que le gauss est l’unité périmée (depuis plus de… quatre décennies !) de mesure de l’induction magnétique. En aucun cas celle du champ magnétique ! En effet, l’unité de mesure de l’induction magnétique est le Tesla (T).

• La mesure de l’éclairement énergétique (UV-A) des sources ultraviolettes à une distance donnée (15’’ - 38 cm) entre la source et le capteur UV du radiomètre(7) comme le stipulent les normes et spécifications américaines. En fait, très souvent, cette distance N'EST PAS la distance "en cours d'utilisation ". Ayez présent à l’esprit que la norme ISO 3059 exige que cette vérification soit effectuée dans les conditions réelles de travail, c'est-à-dire toutes les sources UV-A allumées, à la distance de travail, en plusieurs points de la surface à contrôler, exactement comme lorsque le contrôleur recherche les indications.

• L’utilisation quotidienne par nos amis américains d’unités qui n’appartiennent pas au Système International d’unités (SI) ("this damned metric sytem", ndlr: ce damné système métrique, comme l’a écrit un américain sur le site Internet Engineers Tips lorsqu’il se débattait avec les puissances de dix négatives…)

• Etc.

L’avenir est porteur d’espoir et nous sommes persuadés que les américains et les européens finiront par s’entendre sur ces points et bien d’autres.


Références

(1) Pierre CHEMIN et Patrick DUBOSC, Lumière blanche vs lumière visible, octobre 2011 : Sur notre site Internet.
http://www.ressuage-magnetoscopie-penetranttesting-magnetictesting-dpc.info

(2) Patrick DUBOSC et Pierre CHEMIN, Un américain à Paris... qui aime Paris au mois de mai, Éditorial juin 2010: Sur notre site Internet.

(3) Patrick DUBOSC et Pierre CHEMIN, DPCNewsletter n°039, octobre 2011 : Sur notre site Internet.

(4) Pierre CHEMIN et Patrick DUBOSC, La lumière noire : "Black light" (en anglais), Éditorial juillet/août 2011 : Sur notre site Internet.

(5) Patrick DUBOSC et Pierre CHEMIN, Unités de mesure et grandeurs physiques en MT/PT : arrêtez le massacre, DPCNewsletter n°026, juillet 2010 : Sur notre site Internet.

(6) Patrick DUBOSC et Pierre CHEMIN, MT/PT units: Follow the rules: stop the mess, Materials Evaluation, Vol. 68, No. 5, mai 2010. Materials Evaluation, 1711 Arlingate Lane, PO Box 28518, Columbus, OH 43228-0518, USA.

(7) Patrick DUBOSC, Réunion CEN-Berlin, 10 novembre 2008 - Norme ISO 3059 - Conditions d'observation, Révision. DPCNewsletter n°005, octobre 2008 : Sur notre site Internet.


Référence normative

• ISO 3059:2001 Essais non destructifs - Essai par ressuage et essai par magnétoscopie - Conditions d'observation, Organisation Internationale de Normalisation, Genève, Suisse, 2001.

Mis à jour ( Samedi, 05 Mai 2012 15:36 )