French (Fr)English (United Kingdom)

DPC NEWS : un site d'information sur le ressuage et la magnétoscopie

DPC

Rechercher

mod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_counter
Visites depuis Avril 2008

Inscrivez-vous

DPCNews


Recevoir du HTML ?

Mars 2013 - Disparition d’Alain Lebrethon (1947-2013)

Imprimer
Envoyer
Écrit par Administrator
Samedi, 16 Février 2013 12:28

Yves Delayac, du Laboratoire Essais et Mesures de la RATP (Régie Autonome des Transports Parisiens) à Boissy-Saint-Léger (Val-de-Marne), nous a informés, avec beaucoup de tristesse, de la disparition d’Alain Lebrethon.

Alain lors d’une opération de relevage
(Photos publiées avec l’aimable autorisation de la Photothèque RATP - ©RATP – Marguerite Bruno)

Alain est entré à la RATP en 1984 et avait pris sa retraite en août 2008. Il a perdu la vie après une agression par des jeunes dans le parking de sa résidence à Vitry-sur-Seine (Val-de-Marne), le samedi 12 janvier 2013 vers 19 heures.

C’est avec beaucoup d’émotion et de tristesse que nous vous annonçons cette disparition qui endeuille notre communauté CND.

Alain, certifié COFREND Niveau 2 en magnétoscopie (MT) et ultrasons (UT), a été, pendant de nombreuses années, le représentant des END de la RATP auprès du comité CFCM (Comité Ferroviaire de Certification en Maintenance) de la COFREND (Confédération Française pour les Essais Non Destructifs).

Il a été également l'un des principaux acteurs de l'ensemble des procédures et des habilitations des opérateurs pour les CND au Département de maintenance ferroviaire MRF (Matériel Roulant Ferroviaire) de la RATP.
Il a fait partie de ceux qui ont développé les END à la RATP et qui en ont facilité l'accès dans le respect des principes techniques et normatifs.
C'était un homme qui n'avait de soucis que de son prochain. Sa passion pour les END allait également dans ce sens, "pouvoir anticiper l'accident avant qu'il ne se produise" était pour lui plus qu'un impératif dans une entreprise de service public comme la RATP.

Comme il disait souvent "Ce ne sont pas des cageots que nous transportons mais des femmes et des hommes, et certainement des personnes de votre connaissance" ou bien encore "Vous n'effectuez pas un CND pour la RATP mais pour toutes les personnes qui prennent le métro chaque matin". Chacune de ses paroles était tournée vers et pour l'être humain.

L’un de nous l’avait bien connu au service Essieux des Ateliers RATP de l’avenue de la Porte d’Italie à Paris. Alain avait, entre autres, mis au point un outillage ingénieux pour contrôler par magnétoscopie, plus rapidement et avec une plus grande fiabilité, les roues des rames du métro.
Il faisait également partie de l’équipe "RELEVAGE" de la RATP, une équipe spécialisée, composée d’agents de maintenance, tous volontaires, intervenant lors de déraillement sur les réseaux ferroviaires de cette entreprise.

Nous gardons de lui le souvenir d’un homme chaleureux, pragmatique et compétent. C’était avant tout un homme de terrain, allant d’ateliers en ateliers, et de contact. Il était très disponible auprès des agents CND de la RATP et mettait un point d’honneur à leur transmettre ses compétences et son expérience.

Il était matinal et n’hésitait pas à nous recevoir peu avant 7 heures.

Nous présentons nos plus sincères condoléances à sa famille et nous nous associons à l’hommage bien mérité rendu à Alain par l’ensemble des agents CND du secteur ferroviaire.

Mis à jour ( Samedi, 16 Février 2013 12:46 )