French (Fr)English (United Kingdom)

DPC NEWS : un site d'information sur le ressuage et la magnétoscopie

DPC

Rechercher

mod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_counter
Visites depuis Avril 2008

Inscrivez-vous

DPCNews


Recevoir du HTML ?

Mars-Avril 2014 : La protection des yeux en ressuage et magnétoscopie

Imprimer
Envoyer
Écrit par Laurence
Mercredi, 05 Mars 2014 08:14

Dans les sources UV-A utilisées en ressuage et magnétoscopie, les diodes électroluminescentes (DELs) remplacent progressivement les ampoules à vapeur de mercure et à décharge μ-xénon.

Les contrôleurs doivent porter des lunettes anti-UV pour deux raisons essentielles :

-    Éviter le phénomène de voile bleu,

-    Protéger les yeux.

Ce voile bleu trouble la vision des contrôleurs. Il est dû à la fluorescence émise par les molécules organiques situées dans l’humeur vitreuse de l’œil sous l’effet des UV-A.

Malheureusement, les contrôleurs ne les portent pas toujours sous rayonnement UV-A de sorte que les indications de discontinuités leur apparaissent moins contrastées ; en outre, ils n’ont pas bien conscience des risques pour leurs yeux : par exemple, les UV-A accélèrent l’apparition et l’évolution de la cataracte, l’opacification du cristallin, qui rend rapidement la vue trouble, et conduit à des situations d’éblouissement, notamment par les phares des véhicules arrivant en face. Il y a donc danger !
Donc, porter les sécurités mises à disposition des opérateurs, et ne pas hésiter à passer une visite ophtalmologique tous les ans.

Maintenant, la lumière bleue actinique, centrée sur la longueur d’onde de 440 nm, est utilisée pour effectuer par exemple des contrôles intermédiaires sans être obligé d’être en cabine d’examen UV-A. Dans ce cas, le contrôleur doit impérativement porter des lunettes de protection appropriées, car la lumière bleue actinique peut rapidement causer des blessures sur la rétine.

Aujourd’hui, les lampes dotées de DELs sont également utilisées pour les contrôles effectués en lumière blanche. Certaines de ces DELs émettent une luminance lumineuse très élevée ; le contrôleur doit donc veiller à ne pas être ébloui. Certaines d’entre elles peuvent également émettre de la lumière bleue en grande proportion, qui risque d’être préjudiciable à long terme pour les yeux du contrôleur. La prudence s’impose donc.

Les fournisseurs réputés de produits et d’équipements de ressuage et de magnétoscopie sont certainement les mieux placés pour vous fournir :

-    Les sources les mieux appropriées, les plus fiables, tant sur le plan technique que celui de l’hygiène et de sécurité,

-    Les consignes de sécurité à observer.

N’hésitez pas à nous poser des questions. C’est avec plaisir que nous y répondrons.

 

Mis à jour ( Mercredi, 05 Mars 2014 14:58 )