French (Fr)English (United Kingdom)

DPC NEWS : un site d'information sur le ressuage et la magnétoscopie

DPC

Rechercher

mod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_counter
Visites depuis Avril 2008

Inscrivez-vous

DPCNews


Recevoir du HTML ?

Traitement des effluents en magnétoscopie

Imprimer
Envoyer
Écrit par Administrator
Samedi, 02 Juillet 2011 11:47

Juillet/Août 2011

1- Introduction

Les effluents en magnétoscopie (MT) posent beaucoup moins de problème que ceux provenant des installations de ressuage.

Tout dépend de la composition chimique des produits de magnétoscopie utilisés et de leurs méthodes d’utilisation.

Ce sujet a fait l’objet d’une communication(*) de l’un d’entre nous, et cet article constitue une actualisation des connaissances dans ce domaine.

2- Produits utilisés en magnétoscopie

Les produits utilisés en magnétoscopie sont :
• Les poudres magnétiques pour mettre en suspension uniquement dans l’eau.
• Les peintures blanches de contraste.
• Les solvants d’élimination des peintures blanches de contraste.
• Les liqueurs magnétiques à base pétrolière fournies sous forme de concentrés ou prêtes à l’emploi.
• Les liqueurs magnétiques à base aqueuse.
• Les particules magnétiques pour mise en suspension soit dans l’eau, soit dans du pétrole.
• Les poudres magnétiques sèches.
• Les liquides porteurs (liquides supports) à base pétrolière pour confectionner des liqueurs magnétiques à partir soit de poudres magnétiques, soit de concentrés de liqueurs magnétiques.
• Les agents de conditionnement pour la préparation de liqueurs magnétiques à base aqueuse.

2.1 Peintures blanches de contraste

Certaines peintures blanches de contraste sont pelliculaires et donc plus faciles à éliminer que les non pelliculaires.

Elles sont toutes composées d’une suspension de pigments blancs inertes dans des solvants organiques (tels que : acétone, acétate d’éthyle, isopropanol) renfermant des résines et des plastifiants en solution. Elles sont généralement fournies en générateurs d’aérosols et moins souvent en bidons de 5 à 10 L.

Quand les solvants organiques se sont évaporés, il reste un résidu blanc non dangereux.
Les produits non utilisés ou périmés peuvent être décantés, afin de séparer la partie solide de la partie liquide.

Les liquides peuvent être détruits par incinération par un récupérateur agréé par la DRIRE, en France.
Les résidus solides blancs sont inertes et peuvent être mis en décharges contrôlées.

Les emballages et les générateurs d’aérosols sont remis à un récupérateur agréé.

Le pourcentage en composés organiques volatils (COV) est de l’ordre de 80 % Poids/Poids du contenu du générateur d'aérosols.

Il existe des peintures blanches de contraste exemptes de solvants organiques. Certaines sont composées de pigments inertes en suspension dans une émulsion aqueuse de polymères vinyliques.
Elles sont fournies en bidons de 5 ou 10 L mais pas en générateurs d’aérosols.
Du fait qu’elles ne renferment pas de composé organique volatil (COV), leur temps de séchage est beaucoup plus long et leur utilisation est limitée aux zones chaudes.

2.2- Solvants d’élimination des peintures blanches de contraste

L’acétone peut éliminer les peintures blanches de contraste, mais des solvants spécifiquement conçus conditionnés en générateurs d’aérosols sont bien meilleurs.
Initialement et avant qu’entre en vigueur le Protocole de Montréal, la plupart étaient à base de 1,1,1-trichloroéthane ; puis le trichloroéthylène a été utilisé.

Entre temps, le trichloroéthylène a changé de classification en matière d’hygiène et de sécurité. Il était classé nocif dans la directive 67/548/CEE du 27 juin 1967, mais la 28e adaptation au progrès technique de la directive 67/548/CEE (directive 2001/59/CE du 6 août 2001) en a modifié l'étiquetage, qui est désormais :

• TOXIQUE avec comme symbole la tête de mort.

Avec les phrases de risques :
• R 45 Peut causer le cancer.
• R 36/38 Irritant pour les yeux et la peau.
• R 52/53 Nocif pour les organismes aquatiques, peut entraîner des effets néfastes à long terme pour l'environnement aquatique.
• R 67 L'inhalation de vapeurs peut provoquer somnolence et vertiges.
• R 68 Possibilité d'effets irréversibles.

C’est la raison pour laquelle le trichloroéthylène ne peut être utilisé comme dégraissant en phase vapeur QUE dans des installations appropriées qui satisfont à la réglementation en vigueur.

Par conséquent, de nos jours, les solvants d’élimination des peintures blanches de contraste sont à base d’acétate d’éthyle.

Les emballages et les générateurs d’aérosols sont remis à un récupérateur agréé.

Leur pourcentage en composés organiques volatils (COV) est de l’ordre de 98 % Poids/Poids du contenu du générateur d'aérosols.

2.3- Liqueurs magnétiques à base pétrolière fournies sous forme de concentrés ou prêtes à l’emploi

Les liqueurs magnétiques à base pétrolière peuvent être fournies, soit sous forme de concentrés, soit prêtes à l’emploi. Elles sont composées d’une suspension de très fines particules magnétiques dans un mélange d’hydrocarbures désaromatisés par hydrogénation catalytique. Les liqueurs magnétiques prêtes à l’emploi sont fournies en générateurs d’aérosols et en bidons de 5 L, 10 L ou 25 L. Les concentrés sont fournis en doses de 200 ml ou de ½ L.

Les produits non utilisés ou périmés et leurs emballages sont à remettre à un récupérateur agréé par la DRIRE, pour la France.
Les produits usagés peuvent être décantés.
Les mélanges d’hydrocarbures ne sont plus incinérés comme dans le passé, mais ils sont maintenant récupérés pour être régénérés.
Les résidus solides constitués par des particules magnétiques sont inertes et peuvent être mis en décharges contrôlées.

Les emballages et les générateurs d’aérosols sont remis à un récupérateur agréé.

Un de nos articles (**) déjà publié sur notre site Internet traite de leur teneur en VOC.

2.4- Liqueurs magnétiques à base aqueuse

- 2.4.1- Fournies sous forme de concentrés

Les liqueurs magnétiques peuvent être préparées à partir de :
• Concentrés liquides.
• Particules magnétiques et d’agents de conditionnement fournis séparément.
• Poudres composées d’un mélange de particules magnétiques et d’agents de conditionnement.

Ce type de liqueurs magnétiques est utilisé essentiellement dans les industries automobile et ferroviaire mais jamais dans l’industrie aéronautique.

Les liqueurs magnétiques à base aqueuse sont composées d’une suspension de très fines particules magnétiques dans une solution aqueuse : d’agents de surface (agents tensioactifs), d’inhibiteurs de corrosion (exempts de nitrites), d’agents de rhéologie et d’antimousse (généralement non siliconé).
Les concentrés liquides sont fournis en doses de 200 ml ou de ½ L et en bidons de 5 L ou 10 L.
Les poudres magnétiques sont livrées en pots de 1 ou 5 kg.

Les produits non utilisés ou périmés et leurs emballages sont à remettre à un récupérateur agréé par la DRIRE, en France.
Les résidus solides constitués par des particules magnétiques sont inertes et peuvent être mis en décharges contrôlées.

Les emballages sont remis à un récupérateur agréé.

Les liqueurs magnétiques à base aqueuse sont généralement remplacées à chaque changement d’équipe dans l’industrie automobile.

La réglementation française, et probablement celle dans d’autres pays, stipule, entre autres exigences, que les effluents rejetés dans les égouts ou les rivières doivent être clairs, limpides et exempts de coloration.

Il y a bien entendu bien d’autres exigences telles que :
• Teneurs maximales tolérées en métaux (chrome, fer, nickel, aluminium, etc.)
• Teneurs en matières en suspension totales (MEST).
• pH qui doit être compris entre 5,5 et 8,5.
• Température égale ou inférieure à 30°C.
• Une valeur maximale admissible en hydrocarbures totaux.
• DBO5 (demande biologique en oxygène à 5 jours) et DCO (demande chimique en oxygène) selon les flux quotidiens ;les bactéries qui dégradent les agents de surface, entre autres, nécessitent beaucoup d’oxygène.
• Etc.

En conséquence, les liqueurs magnétiques à base aqueuse usagées doivent être traitées avant rejet, ce qui ne pose pas un sérieux problème car il s’agit de solutions aqueuses très diluées de concentrés à diluer de 1 % à 5 % dans l’eau.

Leur pourcentage en composés organiques volatils (COV) est égal à 0 % Poids/Poids.

- 2.4.2- Fournies en générateurs d’aérosols

Un fabricant commercialise des générateurs d’aérosols ininflammables contenant des liqueurs magnétiques à base aqueuse avec le dioxyde de carbone comme agent propulseur.

Les particules magnétiques proposées sont : noires, jaune-vert fluorescent sous rayonnement ultraviolet (UV-A), et un produit rouge en lumière blanche/rouge orangé sous rayonnement ultraviolet (UV-A).

Leur pourcentage en composés organiques volatils (COV) est égal à 0 % Poids/Poids du contenu du générateur d'aérosols.

Les générateurs d’aérosols usagés ou périmés sont remis à un récupérateur agréé.

2.5- Particules magnétiques pour mise en suspension soit dans l’eau, soit dans du pétrole. poudres magnétiques sèches

Les résidus solides constitués par des particules magnétiques sont inertes et peuvent être mis en décharges contrôlées.

Les emballages sont remis à un récupérateur agréé.

Leur pourcentage en composés organiques volatils (COV) est égal à 0 % Poids/Poids.

2.6- Liquides porteurs (liquides supports) à base pétrolière

Ils sont utilisés pour confectionner des liqueurs magnétiques à partir soit de particules magnétiques, soit de concentrés de liqueurs magnétiques à base pétrolière.

Les produits non utilisés ou périmés et leurs emballages sont à remettre à un récupérateur agréé par la DRIRE, en France.
S’agissant de mélanges d’hydrocarbures, ils ne sont plus incinérés comme dans le passé mais ils sont maintenant récupérés pour être régénérés.

Leur pourcentage en composés organiques volatils (COV) est environ de 100 % Poids/Poids.

2.7- Agents de conditionnement

Les agents de conditionnement sont utilisés avec des particules magnétiques pour préparer des liqueurs magnétiques à base aqueuse.
Ce sont des mélanges d'agents de surface (agents tensioactifs) et d'inhibiteurs de corrosion. Ils sont fournis soit sous forme liquide (généralement en bidons de 5 L ou 25 L), soit en poudre (généralement en pots de 1 ou 5 kg).

Les produits non utilisés ou périmés et leurs emballages sont à remettre à un récupérateur agréé par la DRIRE, en France.

Leur pourcentage en composés organiques volatils (COV) est de 0 % Poids/Poids.

3- Tendances pour le futur

De nombreuses sociétés en Europe souhaitent être certifiées ISO 14001:2004. La norme ISO 14001:2004 est LA norme environnementale. Elle exige, entre autres, que les sociétés réduisent leurs émissions de COV. Par conséquent, la première étape consiste à identifier les produits qui renferment des COV.

Les liqueurs magnétiques à base aqueuse fournies sous forme de concentrés et de générateurs d’aérosols représentent LA solution d’avenir.

Cette évolution a déjà été adoptée dans les industries automobile et ferroviaire.

Les peintures blanches de contraste exemptes de solvants disponibles sur le marché, comme nous l’avons vu ci-dessus, ont un temps de séchage trop long.
Il y a donc un besoin de concevoir un tel produit facile à appliquer et séchant rapidement car, sur site, il n’est pas toujours possible de faire de la magnétoscopie sous rayonnement ultraviolet (UV-A). Malheureusement, le solvant volatil, sans odeur, non COV… n’existe tout simplement pas. La haute inflammabilité et la volatilité élevée d’un tel solvant est le prix à payer pour un séchage rapide.

Sur les pièces de sécurité ayant un état de surface lisse, pour des raisons de mouillabilité et de corrosion, les liqueurs magnétiques à base pétrolières sont préférées : tel est le cas dans les industries aéronautiques et nous ne prévoyons pas de changement dans ce domaine.

Références

(*) Pierre CHEMIN : Traitement des effluents en ressuage et en magnétoscopie, produits à base pétrolière ou à base aqueuse. Communication prononcée dans le cadre de la journée “Conférence CND et environnement” octobre 1998 - Metz organisée par le Groupe Régional Est de la COFREND.

(**) Pierre CHEMIN et Patrick DUBOSC, Liqueurs magnétiques à support pétrolier et à support aqueux, Octobre 2010. Sur notre site Internet.

• ISO 14001:2004 Systèmes de management environnemental -- Exigences et lignes directrices pour son utilisation, Organisation Internationale de Normalisation, Genève, Suisse, 2004.

Mis à jour ( Samedi, 12 Octobre 2013 09:40 )