French (Fr)English (United Kingdom)

DPC NEWS : un site d'information sur le ressuage et la magnétoscopie

DPC

Rechercher

mod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_counter
Visites depuis Avril 2008

Inscrivez-vous

DPCNews


Recevoir du HTML ?

Électricité De France (EDF) et le ressuage coloré

Imprimer
Envoyer
Écrit par Administrator
Lundi, 01 Février 2010 15:06

Février 2010 - actualisé en mai 2015 

L’EDF a dressé la liste des produits de ressuage homologués -- et, d’ailleurs, de beaucoup d’autres produits pour des applications CND et non-CND -- selon les procédures/listes PMUC.
PMUC est l’acronyme de : Produits et Matériels Utilisables en Centrales.

• Des pénétrants colorés lavables à l’eau fournis en bidons ou en générateurs d’aérosols.

• Des pénétrants fluorescents (sous rayonnement UV-A) lavables à l’eau, de sensibilité Niveau 2, fournis en bidons ou en générateurs d’aérosols.

• Des dégraissants fournis en générateurs d’aérosols, en bidons ou sous forme de chiffonettes.

• Des révélateurs humides non aqueux conditionnés en bidons ou en générateurs d’aérosols.

• Des pénétrants colorés thixotropes fournis en bidons.

• Des pénétrant fluorescents (sous rayonnement UV-A) thixotropes de sensibilité Niveau 2 fournis en bidons.

• Des pénétrants colorés pour haute température fournis en bidons ou en générateurs d’aérosols.

• Des nettoyants pour haute température fournis en bidons ou en générateurs d’aérosols.

• Des révélateurs pour haute température fournis en bidons ou en générateurs d’aérosols.

Tous ces produits figurent dans la liste : ils peuvent être utilisés en centrales nucléaires.
Beaucoup d’entre eux sont rarement ou jamais utilisés en centrales.

Les produits de ressuage colorés sont utilisés presque exclusivement.

S’étonnant de cette situation, l’un de nous deux mena une petite enquête auprès d’EDF -- il y a de nombreuses années.

La réponse est assez logique : lors du montage des centrales, lors des visites planifiées de maintenance, en de nombreux endroits, il serait quasiment impossible de réduire la lumière visible ambiante à un niveau suffisamment bas pour satisfaire aux normes si des produits fluorescents étaient utilisés. Pour une meilleure cohérence de fabrication, les cuves, les générateurs de vapeur, les pompes, etc. sont contrôlés également en utilisant des produits de ressuage coloré.

Néanmoins, EDF a anticipé certains besoins spécifiques : contrôle à plus de 50°C, contrôles de zones où les pénétrants liquides seraient préjudiciables à l’équipement, d'où besoin d’utiliser des produits thixotropes, etc.

Le ressuage coloré a permis de détecter des microfissures sur les couvercles de cuves, il y a une vingtaine d'années. Cette méthode est encore la plus largement acceptée pour détecter des discontinuités débouchantes en surface dans des zones difficiles d'accès en utilisant des équipements automatiques ou des robots capables d’effectuer le contrôle : des appareils photos ou des caméras vidéo sont utilisés et, bien entendu, des êtres humains décident si les pièces sont acceptées ou non ! Les équipements automatiques ou les robots sont utiles pour que les contrôleurs restent à l’écart des radiations… mais, comme nous aimons à le répéter, on n'a encore rien trouvé de mieux que "l'antique système" de détection (yeux) + traitement du signal (cerveau) qui a fait ses preuves pendant des dizaines de millénaires !

Un petit "bémol" cependant : le ressuage coloré a ses propres limites et nous l’évoquons dans une mini-histoire publiée ce mois-ci dans notre rubrique "surprenant, mais véridique" : "Ressuage coloré: le bon vieux temps que les jeunes générations ne connaîtront jamais !".

Mis à jour ( Vendredi, 15 Mai 2015 09:02 )