French (Fr)English (United Kingdom)

DPC NEWS : un site d'information sur le ressuage et la magnétoscopie

DPC

Rechercher

mod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_counter
Visites depuis Avril 2008

Inscrivez-vous

DPCNews


Recevoir du HTML ?

Mars-Avril 2014 : Qu'est ce qui a changé depuis les "Trente Glorieuses" ?

Imprimer
Envoyer
Écrit par Dubosc
Mercredi, 05 Mars 2014 08:28

 

Ceux qui ont vécu les Trente Glorieuses(*), période de croissance économique soutenue entre 1945 et 1975, ont aujourd’hui une soixantaine d’années ou plus.

Ils ont été les témoins d’une période extraordinaire qui, malheureusement, est bien révolue.


Les générations futures connaîtront-elles une période similaire ?

Non, c’est ce dont nous sommes sûrs !

Beaucoup de nos lecteurs n’étaient pas encore nés à cette époque, ils en ont seulement entendu parler. Une idée de ce que c’était ?

Les auteurs de cet article…sont bien placés pour vous apprendre certaines choses de cette époque.

Les fabricants de ressuage et de magnétoscopie étaient en majorité américains à la fin de la deuxième guerre mondiale.

En Europe, certains gouvernements, comme celui du Royaume-Uni, poussèrent leurs fabricants de produits chimiques à pénétrer ce marché en concevant et fabriquant de tels produits dans leurs pays. Certains de ces producteurs de produits chimiques étaient loin d'être enthousiastes car ces produits étaient un marché « de niche » (quoique le mot « niche » n'ait pas été utilisé à cette époque). Mais certains fonctionnaires, plutôt visionnaires, poussèrent dans cette voie stratégique : comment assurer la maintenance d’un avion militaire si un embargo était décrété par l'Administration américaine, par exemple ?

On vit de plus en plus de fabricants sur ce marché. Grâce à ce marché en pleine expansion, les fabricants ont connu une période où ils dégageaient des marges confortables. Chaque fabricant avait des clients. Ainsi :

-    Les prix de vente et les marges étaient élevés, ce qui permettait aux entreprises de mettre en route de nouvelles usines, d’investir en Recherche et Développement (qui à cette époque n’était pas budgétée !)

-    Les Clients étaient fidèles et n’interrogeaient pas les concurrents : tout le monde était heureux d’une situation simple, chacun y trouvait son compte et gagnait de l’argent.

Tout a basculé à partir du premier choc pétrolier (17 octobre 1973) et aujourd’hui, nous constatons que :

-    Les prix des produits de ressuage et de magnétoscopie ont baissé de façon considérable car de nouveaux entrants sur le marché ont cassé les prix, comme ce fut le cas également dans le domaine des films radiographiques. Nous ne retrouverons plus les niveaux de prix, en euros constants, que nous avions vus à cette époque.

-    La concurrence dans le monde industriel est terrible, les clients ne sont plus aussi loyaux, ils font jouer à fond la concurrence, comme l’imposent les exigences des services Achats…avec quelques désagréments parfois !

-    De nombreux fabricants de produits de ressuage et de magnétoscopie ont simplement disparu en raison d’une :

o    Mauvaise gestion : les prix et les marges plongeant dans un mouvement désespéré pour conserver ou accroître les parts de marché alors que les frais généraux explosaient,

o    Absence de rationalisation de la gamme des produits et d’optimisation du coût de revient des produits,

o    « Fossilisation » des sociétés ayant connu un passé glorieux…mais qui perdirent toute réactivité.

-    Certaines de ces Sociétés disparues ont été rachetées par d’autres Entreprises pour deux raisons :

o    Racheter des sociétés réputées, mais, par-dessus tout, leurs produits homologués, permettant d’accroître rapidement des parts de marché et les chiffres d’affaires,

o    Faire disparaître un concurrent, une marque, bien que l’intérêt d’une telle opération ne soit pas évident.

Alors, quelle est la situation aujourd’hui ?

Le principal « ajustement » est, de loin, les relations fournisseurs/clients, plus précisément le service que peut apporter le fournisseur à son client. La loyauté du client n’est plus un acquis, mais d’un autre côté, les fournisseurs recherchent à fond la rentabilité de chaque client !
En fait :

-    Visiter des clients peut coûter cher : voyez le nombre de visiteurs médicaux qui ont été supprimés à cause, entre autres, des parts de marché en pleine croissance des médicaments génériques qui ont remplacé les produits originaux des grandes Entreprises pharmaceutiques,

-    Fidéliser un client coûte cinq fois moins cher que gagner un nouveau client.

Avez-vous constaté que certains fournisseurs ne viennent plus vous voir à votre usine/bureau?
Chaque contact est traité par téléphone, messagerie électronique ou par télécopie…Oui mais, certains problèmes ne peuvent pas être réglés de cette manière. Rien de mieux que le vrai service-au-client : le fournisseur qui est auprès de la chaîne de ressuage en train de faire des essais avec l’utilisateur et qui donne le bon conseil - du moins, on peut l’espérer !

Mais il y a également certains utilisateurs qui ne jouent pas la règle du jeu :

-    Le technico-commercial a consacré un long après-midi à un client possible,

-    Le fournisseur a envoyé un rapport technique et une offre de prix,

-    Aucun des autres fournisseurs possibles n’a rendu visite au client potentiel. Néanmoins, le client les appelle pour qu’ils lui envoient une proposition technique accompagnée d’une offre de prix. Le client leur fournit même quelques idées suggérées par le technico-commercial qui, lui, a passé un long moment sur place à fournir des explications,

-    C’est l’offre la plus basse qui gagne la bataille.

Cela peut amener certains fournisseurs à se demander si une visite au client est utile : le fournisseur qui n’a pas à payer de dépenses de voitures, de péages, de carburant, de notes d’hôtels/restaurants peut faire une offre à un prix inférieur !

La relation personnelle est toujours un facteur valable et important. Les appels téléphoniques, l’Internet, ne peuvent pas toujours aider. Juste un exemple : il est très facile d'acheter n'importe quel équipement aux États-Unis d’Amérique par Internet : un ordinateur, une connexion à Internet, une carte de crédit, c’est tout ce qu’il faut. Alors, achetez une source UV-A, un électroaimant portable pour la magnétoscopie, ou tout équipement que vous voulez utiliser en Europe. Vous l'obtenez assez vite, vous déballez, vous branchez l'équipement au secteur, et…court-circuit !! Vous le « grillez » ! Tension/fréquence aux États-Unis d’Amérique sont 117 V/60 Hz; en Europe, c'est 230 V/50 Hz. Croyez-vous que le technico-commercial lambda aux États-Unis d’Amérique (si vous avez de la chance, vous aurez quelqu'un au téléphone ; mais il est très probable que votre commande ne sera traitée que par ordinateur…et l'ordinateur « ne sait même pas » que d'autres tensions sont utilisées ailleurs dans le monde) vous posera une question sur ce « petit détail » ? Certes, vous obtiendrez votre équipement à environ la moitié du prix que vous l’auriez payé au distributeur dans votre pays. Mais votre argent « à moitié prix » est définitivement perdu !

Donc, soyez prudent et privilégiez la relation personnelle avec les vendeurs ou les techniciens des fournisseurs compétents.


(*) «Les Trente Glorieuses se réfèrent aux trente années de 1945-1975 après la fin de la Seconde guerre mondiale en 1945 en France. Le nom a été d'abord utilisé par le démographe français Jean FOURASTIÉ. Il vient des Trois Glorieuses (Trois Journées Glorieuses), les trois journées de la révolution le 27-29 juillet 1830 en France.
Pendant ces trente ans, la population de la France et l'économie dirigiste ont grandi rapidement. Le niveau de vie français, qui avait été ruiné par les deux Guerres mondiales, était devenu l’un des plus élevés du monde. Depuis la crise pétrolière 1973, l'économie de la France, en allant toujours bien sous Mitterrand et Chirac, a ralenti sa croissance explosive, de sorte que le milieu des années 1970 marque la fin de la période. » (d’après Wikipedia, l’encyclopédie libre)


 

Mis à jour ( Vendredi, 07 Mars 2014 08:53 )