French (Fr)English (United Kingdom)

DPC NEWS : un site d'information sur le ressuage et la magnétoscopie

DPC

Rechercher

VOS CONTRIBUTIONS

Si vous avez connaissance d'exemples intéressants, n'hésitez pas à nous les adresser. Ils seront décrits sur notre site d’une manière aussi anonyme que ceux qui sont décrits ci-dessus.

L’expérience des uns peut être profitable à tous. De même, toute expérience intéressante lors d'audits peut rendre service: aussi bien les auditeurs, qui, parfois, "en voient de belles", que les audités peuvent nous faire partager leur expérience.

Merci vivement d’avance de votre contribution.

mod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_counter
Visites depuis Avril 2008

Inscrivez-vous

DPCNews


Recevoir du HTML ?

Un émulsifiant hydrophile sans colorant

Imprimer
Envoyer
Écrit par Administrator
Mardi, 01 Septembre 2009 10:39

Dans les années 70, une filiale d’un groupe international fabriquait des produits de ressuage sous licence.

La spécification de fabrication stipulait l’incorporation d’un colorant spécifique dans l’émulsifiant.

Le responsable de cette filiale ne comprenait pas l'intérêt de ce colorant qui lui semblait inutile.
Il pensait que ce n’était que pour des "raisons esthétiques" pour donner un "aspect attrayant" au produit.

Ce colorant était cher bien qu’utilisé en très faible quantité et il augmentait la consommation de charbon actif lorsqu’une installation de traitement des eaux était utilisée. Alors, à quoi bon ?

Sans en référer à sa maison mère, le Directeur Général décida de ne plus ajouter ce colorant.

Sans ce colorant, l’émulsifiant était jaune paille.

Lors d’une visite à un grand constructeur aéronautique, le Responsable Qualité demanda au fournisseur :

"Monsieur, votre émulsifiant n’est rien d’autre que du TEEPOL® (*) et au prix où vous nous le vendez, vous devez vous régaler !"

"Non Monsieur, le TEEPOL® contient beaucoup de soufre et nous ne pourrions pas certifier que cet émulsifiant hydrophile a une teneur extrêmement faible en soufre."

Le fournisseur fut satisfait : son client lui faisait confiance !

Lors d’une autre visite au Responsable Qualité, divers sujets techniques furent abordés. Le fournisseur était sur le point de partir lorsque le Responsable Qualité ne put s’empêcher de lui déclarer :

"Au fait, j’ai vérifié votre émulsifiant : ce n’est pas du TEEPOL® car il n’agit pas de la même manière."

Quelque temps après, ce même constructeur aéronautique reçut la visite du représentant d’un donneur d’ordre étranger. Ce représentant fut extrêmement surpris en voyant l’émulsifiant hydrophile de couleur jaune paille alors que, dans tous les autres pays, les émulsifiants hydrophiles étaient de couleur rose.

Un échantillon fut envoyé à la maison mère du fabricant de produits de ressuage qui envoya un sévère avertissement :

"En aucun cas, en tant que licencié, vous n’êtes autorisés à modifier quoi que ce soit : vous devez fabriquer et contrôler les produits de ressuage en vous conformant strictement à nos procédures. Les produits doivent être strictement identiques dans le monde entier. Aucune exception même pour satisfaire une demande spécifique."

"Ce produit étant homologué conformément à la spécification militaire américaine MIL-I-25135C (**), aucun changement de formule du produit n’est permis au risque de perdre l’homologation."

Ce Directeur de filiale, qui n’avait même pas pris la peine de jeter un coup d’œil sur la spécification retourna immédiatement dans le droit chemin.

Les fournisseurs sont souvent soumis à la pression des utilisateurs pour modifier un produit, "l'ajuster" à leurs besoins/exigences spécifiques. Les utilisateurs doivent comprendre que c'est à l’encontre des principes d'Assurance Qualité : comment un fournisseur pourrait-il certifier que le produit qui est modifié satisfait à toutes les exigences de telle ou telle ou encore de telle autre spécification ? Lorsque les pièces sont contrôlées aux États-Unis d’Amérique, au Royaume-Uni, en Europe continentale, en Chine, au Brésil, etc., il est évident que les produits de contrôle doivent être exactement les mêmes partout, ne serait-ce que pour que les donneurs d’ordre aient l’assurance que les "pièces acceptées" seraient également acceptées comme bonnes partout ailleurs.

Notes

(*) Le TEEPOL®, marque déposée Shell Chimie, est un détergent liquide de synthèse qui renferme, entre autres, de l’alkylbenzène sulfonate de sodium et de l’alkyléther sulfate de sodium.
Sa synthèse résulte de la valorisation par sulfonation des oléfines en C 13-C 18, sous-produits du craquage des paraffines. Ces oléfines sulfonées donnent naissance à une large gamme de détergents.

(**) Annulée et remplacée par la spécification américaine SAE-AMS 2644. La spécification militaire américaine MIL-I-25135 C imposait que la couleur des émulsifiants soit distinctivement différente de celle des pénétrants fluorescents lors de l’observation en lumière visible ou sous rayonnement ultraviolet. Sans ce colorant d’identification, cette exigence ne peut pas être satisfaite. Vous pouvez vous reporter à notre article : "Les Spécifications Qui Ont Changé Les Produits De Ressuage" sur notre site Web.’’


Dans les années 60, une Société britannique avait pour slogan : À chaque problème de traitement de surface, il y a un produit xxxxxx (marque déposée que nous ne divulguerons pas).

Les Ingénieurs et les Technico-commerciaux de cette Société l’avaient transformé de la façon suivante : ‘‘Avec chaque produit de traitement de surface xxxxxx (marque déposée que nous ne divulguerons pas), il y a un problème.’’


Cette anecdote est ici seulement pour rappeler à chacun que les problèmes rencontrés en atelier peuvent être dus aussi bien aux fournisseurs/fabricants qu’aux utilisateurs.

Notre idée dans ces documents N’EST PAS de viser quiconque, mais au contraire, de porter à votre connaissance quelques cas intéressants qui peuvent vous éviter de refaire les mêmes erreurs lors de contrôle par ressuage (PT) ou par magnétoscopie (MT).

Toutes les mini-histoires que vous lirez sont VRAIES. Nous pensons qu’elles vous seront utiles.
• Premièrement, en tant qu’exemples d'exigences techniques - - ou non techniques - - ou de problèmes particuliers.
• Deuxièmement, pour vous faire voir que les problèmes ne proviennent pas forcément d’où vous pensez qu’ils proviennent.
• Troisièmement, pour que les utilisateurs n’hésitent à demander de l’aide aux personnes (les experts) qui en savent plus.

Mis à jour ( Mercredi, 05 Mars 2014 10:05 )