French (Fr)English (United Kingdom)

DPC NEWS : un site d'information sur le ressuage et la magnétoscopie

DPC

Rechercher

VOS CONTRIBUTIONS

Si vous avez connaissance d'exemples intéressants, n'hésitez pas à nous les adresser. Ils seront décrits sur notre site d’une manière aussi anonyme que ceux qui sont décrits ci-dessus.

L’expérience des uns peut être profitable à tous. De même, toute expérience intéressante lors d'audits peut rendre service: aussi bien les auditeurs, qui, parfois, "en voient de belles", que les audités peuvent nous faire partager leur expérience.

Merci vivement d’avance de votre contribution.

mod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_counter
Visites depuis Avril 2008

Inscrivez-vous

DPCNews


Recevoir du HTML ?

Surprenant mais Véridique

Au bon vieux temps du Rock and Roll

Imprimer
Envoyer
Écrit par Administrator
Vendredi, 01 Janvier 2010 13:39

Le ressuage en France au bon vieux temps du Rock and Roll

1- Introduction

Eh oui, cet article traite de ce qu'était le ressuage en France à cette époque. Mais nous sommes persuadés que l'on rappellera à certains de nos amis dans le monde entier des cas semblables dans leurs pays respectifs... seulement si (un grand "si" !) ils ont au moins 60 ans aujourd'hui !!

Mis à jour ( Dimanche, 10 Juin 2012 14:11 )

Changer de produits de ressuage

Imprimer
Envoyer
Écrit par Administrator
Mardi, 01 Décembre 2009 13:12

La fois où il a bien fallu changer de produits de ressuage... Et si cela se reproduisait ?

L'histoire est, dit-on, un perpétuel recommencement... Et si c'était vrai ?

Qui se souvient de ce qu'il s'est passé lorsque naquit l'Amendement D de la spécification militaire américaine MIL-I-25135 ? Quels sont ceux de nos lecteurs qui l'ont vécu ? C'était le 29 juin 1984(*).

Mis à jour ( Samedi, 14 Janvier 2012 08:23 )

Le sauvetage d’une cuve de pénétrant

Imprimer
Envoyer
Écrit par Administrator
Dimanche, 01 Novembre 2009 12:52

Sauvetage de la plus grande cuve de pénétrant en France de l’époque

À la fin des années 70, un malencontreux incident survint sur la plus grande cuve de pénétrant d’alors chez un constructeur aéronautique en France.

Cela se produisit sur une cuve de 6400 litres de pénétrant fluorescent à post-émulsion inscrit au Groupe V dans la liste des produits homologués conformément à la spécification militaire américaine MIL-I-25135C(1), alors en vigueur. Cette spécification a été remplacée, plus tard, par la SAE-AMS 2644.

Notez que le Groupe V de la spécification MIL-I-25135C, utilisée à cette époque, correspondrait à un pénétrant classé Type 1, Méthode D, sensibilité Niveau 2 dans la spécification SAE-AMS 2644 ou dans la norme ISO 3452-2.

Mis à jour ( Samedi, 15 Septembre 2012 15:23 )

Avatars en ingénierie

Imprimer
Envoyer
Écrit par Administrator
Jeudi, 01 Octobre 2009 12:30

Les projets d'ingénierie peuvent réserver parfois bien des surprises !

Même lorsque tout a été pensé, vérifié et revérifié par le fournisseur et finalement approuvé par le client, un détail, auquel personne n'avait pensé, peut avoir de fâcheuses conséquences.

Les deux exemples suivants, bien que datant des années 70, peuvent vous aider, utilisateurs, à éviter des problèmes similaires.

Tous les deux concernent des chaînes de ressuage fluorescent qui mettent en œuvre un pénétrant à post-émulsion de sensibilité Niveau 4 et un poste de dégraissage au trichloréthylène en phase vapeur.

Mis à jour ( Vendredi, 20 Mai 2011 12:38 )

Un émulsifiant hydrophile sans colorant

Imprimer
Envoyer
Écrit par Administrator
Mardi, 01 Septembre 2009 10:39

Dans les années 70, une filiale d’un groupe international fabriquait des produits de ressuage sous licence.

La spécification de fabrication stipulait l’incorporation d’un colorant spécifique dans l’émulsifiant.

Le responsable de cette filiale ne comprenait pas l'intérêt de ce colorant qui lui semblait inutile.
Il pensait que ce n’était que pour des "raisons esthétiques" pour donner un "aspect attrayant" au produit.

Ce colorant était cher bien qu’utilisé en très faible quantité et il augmentait la consommation de charbon actif lorsqu’une installation de traitement des eaux était utilisée. Alors, à quoi bon ?

Mis à jour ( Mercredi, 05 Mars 2014 10:05 )
<< Début < Précédent 1 2 3 4 5 6 7 8 Suivant > Fin >>
Page 7 sur 8